Vous êtes ici
Cuisine 

Comment bien préparer le kig ha farz ?

Le Kig ha farz est un repas typiquement breton. Il signifie « viande et far » en langue breton ancien. Il est aussi appelé pot au feu breton. C’est un plat composé de viandes, de légumes, de farz blanc et de farz noir.

Le ragout de viandes

C’est en fait un ragout de viandes de porc (jarret et lard), de bœuf, de saucisse de Morteau, de carottes, de poireaux, de navets, de chou et d’oignons. Le tout sera mis à la cocote et cuite à feu doux durant au moins une heure. Pour rehausser le goût de l’ensemble, je vous conseille de piquer les oignons avec des clous de girofle avant les cuire dans la cocotte.

Le farz noir

C’est une sorte d’accompagnement qui sera mis dans un sac en toile. Il est composé de farine de sarrasin, de beurre, de crème fraîche, d’œuf, de lait, de gros sel et de saindoux. Le tout doit être ficelé soigneusement dans le sac avant d’être mis à la cocotte pour une durée de deux heures supplémentaires à la cuisson du ragout.

Le farz blanc

Quant au farz blanc, il est composé de farine de froment, de raisins secs, de sucre, de crème fraîche, de lait et d’œuf. De la même manière que le farz noir, il sera mis en sac, ficelé, et mis à cuire dans la cocotte de ragoût. Il est important de souligner qu’en aucun cas, les deux pâtes de farz ne doivent être trop liquides. Il faut s’assurer qu’elles soient assez consistantes.

Quelques variantes de ce plat

Les variantes de ce plat se trouvent surtout au niveau des farz. Pour le farz noir, il est possible de le préparer comme à l’accoutumée. Cependant, au lieu de le mettre dans le sac en toile, je le roule à la main. C’est le fameux farzbruzunog. Pour le farz blanc, après sa préparation, il est possible de le couper sous forme de tranche. Puis après, vous pourrez le cuire à la poêle avec du beurre salé.

Articles Similaires