Vous êtes ici
Cuisine 

Les breuvages bretons

Combinant les aspects du paysage marin et de la forêt, la gastronomie bretonne bénéficie, au fil des années, de toutes les richesses offertes par le milieu naturel qui le compose. De grands voyageurs, les Bretons ont également amélioré leur cuisine traditionnelle en utilisant des épices et des produits ramenés des quatre coins du globe. La gastronomie bretonne se caractérise par sa simplicité et la qualité des matières premières utilisées, et les boissons et les différents breuvages ne font pas exceptions.

Le cidre

Après la cueillette, les pommes sont stockées dans des sacs de toile, triées et empilées selon la variété, qu’elles soient sucrées ou amères. Le cidre peut être pétillant, traditionnel, sec ou sucré. Le cidre de Cornouaille a été le premier produit de Bretagne à recevoir le label « Appellation d’Origine contrôlée », en tenant compte de critères tels que le nombre d’heures de soleil, les précipitations, l’altitude, etc. Les régions de Fouesnant, Hennebont ou Val de Rance et d’autres produisent également du cidre de bonne qualité.

La bière bretonne

La tradition brassicole en Bretagne remonte au XVIIe siècle. Grâce à l’intérêt renouvelé des jeunes brasseurs, la production à petite échelle de bières artisanales a survécu. Les marques les plus connues sont le Coreff de Morlaix, Lancelor, la bière au sarrasin Telenn Du et la bière au blé Blanche Hermine.

Le chouchen

Le chouchen est le nom breton de l’hydromel. Cette liqueur est connue sous le nom de « chemillard » en Bretagne. Il s’agit d’une boisson alcoolisée à base d’eau et de miel avec une addition de levure. L’hydromel fermente rapidement, mais acquiert sa saveur lentement.

Le pommeau

Cet apéritif de liqueur est fabriqué en combinant du cidre doux qui commence à peine à fermenter avec de l’eau-de-vie de pomme, avec des proportions allant de 2/3 à 1/3. Le pommeau respecte sa teinte dorée avec une saveur fleurie composée de la douceur des pommes et de la chaleur du soleil.

Articles Similaires